S’AIMER ET COMPRENDRE SA VIE, VASTE PROGRAMME QUE L’ON POURRAIT RÉSUMER À QUELQUES LIGNES…

Le vrai bonheur c’est se trouver une utilité et comprendre le pourquoi du comment de sa vie.
Car n’est il pas pire torture que de ne pas savoir ce que l’on fait sur terre, ne pas avoir de but ? Ne pas avoir la moindre idée de ce que l’on pourrait faire pour aider autrui ?
Parce que peu importe les qu’en dira t’on, n’importe quel être humain, veut au fond de lui, même si des fois il s’y prend très mal, aider son prochain et s’aider lui même. Trouver qui nous sommes et pouvoir faire et être ce pour quoi nous sommes nés, c’est presque comme si l’on apprenait à voler, et …

 » Pour pouvoir voler il faut voir au-dehors comme au-dedans, que tout est en ordre depuis toujours. Alors tu peux voler au dessus de l’ordre du monde… C’est parce que l’homme ne voit pas l’ordre de sa vie au-dedans, l’ordre de son passée faisant tout son présent, qu’il reste sur terre, incapable de voler, les pieds plombés. Mais si soudain, l’ordre au-dehors lui fait hisser ses yeux dans le miroir magique du temps, alors il peut s’envoler s’il supporte ce qu’il voit au-dedans!  »

Ainsi née l’acceptation de soi, de notre souffrance et la volonté d’aimer de qui EST. Non plus dans la dualité, mais dans l’Unité.

 

(ce qui est entre guillemets vient du livre « césar et le maître des hirondelles »)