Il est difficile de pardonner les autres, souvent, mais il est encore plus compliqué de se pardonner soi même, de s’accepter, et de s’autoriser à faire des erreurs (enfin erreurs qui n’en sont pas, mais vu que ce sont des expériences qui font mal, on les qualifie d’erreurs !). La compassion avec soi même est ce qu’il y a de plus dur, mais aussi de plus beau !

Souvent on se blâme, on se dévalorise, d’avoir faitconfiance à quelqu’un ou d’avoir « perdu son temps » dans une situation, c’est bien ce que vous vous dites n’est ce pas ?
Et bien déjà, sachez que aucune situation n’est « inutile » à votre évolution, à votre compréhension, et au développement de votre amour pour vous et pour autrui.
Premier point !

Deuxième point, prendre conscience de ce que vous êtes, de qui vous êtes, et de pourquoi vous êtes là !

-Ce que vous êtes ?

de l’énergie, comme tout ce qui est incarné sur terre, de l’énergie incarnée en matière, donc vous faites partie d’un grand bloc d’énergie que l’on appelle le « UN ».


-Qui êtes vous ?

Un être spirituel vivant complètement une expérience humaine, et pas un humain vivant plus ou moins une expérience spirituelle. Je ne peux pas vous dire ce que vous êtes, par contre je peux vous dire ce que vous n’êtes pas: quelqu’un de riche parce que vous avez beaucoup d’argent, quelqu’un d’intelligent parce que vous aviez des bonnes notes à l’école, quelqu’un de sensé parce que vous ne croyez que ce que vous voyez… et si l’accomplissement, était ailleurs ?
-Pourquoi vous êtes là ? le fameux « UN » a choisi d’envoyer des petits bouts de lui (vous) sur terre (que l’on appelle le plan de souffrance) pour transmuter sa propre souffrance en amour (quand vous rentrez « à la maison » après être mort, vous êtes censé avoir évolué, et donc avoir réussi à changer votre souffrance en amour, et donc avoir aidé le UN à évolué, vous suivez ? )

Pourquoi je reviens sur tout cela ?
Parce qu’il est super important de prendre conscience, ou de ne pas l’oublier en tout cas, que VOUS ETES des êtres sublimes et divins, et que vous êtes là pour vivre des expériences, alors forcément il y en a de plus difficiles que d’autres, mais quoi qu’il arrive, trouver toujours la leçon dans l’expérience, vous vous rendrez ainsi compte que vous n’avez absolument pas perdu votre temps, sauf si vous n’acceptez pas la leçon est dans ce cas, la vie vous représentera le même plat , réchauffé (donc de plus en plus dégueux !!) jusqu’a ce que vous acceptiez de le goûter, et de vous souvenir du goût !

Comment accepter ?

Le simple fait de savoir que ce que vous vivez est pour votre évolution personnelle, vous aidera à voir les choses autrement. (Vous ne serez plus un être qui subi ce qui lui arrive, mais quelqu’un qui vis les choses en conscience.)
Ensuite, remerciez-vous d’avoir pu vivre cette expérience, aussi douloureuse soit elle, car c’est grâce à elle que vous allez réussir à comprendre ce qu’est le vrai amour et la vraie compassion, si vous passez au dessus de la souffrance. Et enfin, pardonnez-vous, et oui! car c’est parce que vous n’avez pas écouté la leçon de manière douce auparavant, que la vie vous ressert les même schémas, jusqu’a ce que vous saisissiez, alors demandez vous pardon de ne pas avoir compris la leçon plus tôt.

Petit exercice: mettez vous devant la glace, regardez vous et souriez vous, avec le coeur.
Commencez par un petit ho’oponopono (je suis désolé, s’il te plait pardonne moi, je t’aime, merci.) Insistez sur chaque mot jusqu’a ce que vous le pensiez pleinement.
Puis, complimentez vous sur 3 choses que vous avez réussi à faire alors qu’a la base vous ne vous en sentiez pas capable.

Enfin, n’oubliez pas que vous êtes unique, malgré le fait que nous soyons 7 milliards, nous sommes tous uniques, et votre mission personnelle, si petite soit elle, personne d’autre ne peut l’accomplir, vous êtes extrêmement important pour l’évolution du monde.