Ce matin , je suis sous la douche, j’écoute “Heal the world” (https://www.youtube.com/watch?v=BWf-eARnf6U&list=RDBWf-eARnf6U&index=1, mettez la chanson en lisant le texte, cela vous aidera à ressentir ce que j’ai pu sentir ce matin !)
, de Michael Jackson, et je me dis, « pauvre mec quand même, il diffusait des chansons pour changer le monde, il avait un fond amour quand même… et il s’est suicidé ou je ne sais quoi… » …

J’avais eu de ses nouvelles quand j’avais parlé avec Whitney Houston, qui nous avait confié que Michael empêchait les âmes de monter à la lumière, qu’il voulait les retenir auprès de lui …”(L’histoire ici:https://www.youtube.com/watch?v=q7F1EVOqfgw)

Et là j’entends, “non, on m’a tué, et ce n’était pas mon médecin”.


Je m’arrête de penser, en me disant que mon mental fait des siennes, sauf que ce n’est pas ma voix, mais bien celle de Michael… j’ai des frissons partout.
J’ai un centième de seconde où je n’y crois pas, on se demande toujours le « pourquoi moi”, pourquoi vient il me voir moi et pas quelqu’un d’autre?

“Parce que je sais que tu passera mon message sans peurs”

Je lui demande alors pourquoi ils l’ont tué et ils m’explique que ce sont les gens dans le business qui voulaient sa mort, car il avait énormément de pouvoir et de puissance, et que par conséquent, il avait les capacités de changer le monde.
Je lui demande pourquoi il retenait les âmes quand j’avais parlé à Whitney, il m’explique qu’il voulait que les âmes l’aident à changer les choses en tant qu’âme, et que si elles montaient à la lumière, alors plus rien ne serait possible.
En aucun cas il ne leur voulait du mal, juste de l’aide, et de l’amour…

Je pleure en écrivant, c’est si beau. Si…amour.

En même temps que l’on parlait, la musique change et passe à “earth song”, il me dis que à mon échelle, je peux faire quelque chose pour lui.
Pile à ce moment là il dit “what about killing fields” (comprenez “et à propos des killing fields?”), qui accessoirement est un des lieux les plus connus au Cambodge … un des lieux où il y a eu le plus de morts en Asie.
(Pas de hasard si je vis ici !)

Il me dit que je dois passer le message comme quoi il a été tué car il voulait changer le monde, que nous devons tous prendre le relais.

Il est maintenant à mes côtés, je le vois, en vrai. Pas seulement dans ma tête.Je n’y crois pas vraiment, c’est comme un rêve dans la réalité, je l’admirais tellement. Et je l’admire toujours à dire vrai.
Je tends ma main vers lui, et lui demande de poser la sienne dessus, je veux voir à quel point il est amour, et avoir une preuve que c’est bien lui, énergiquement. Pour cela j’ai besoin de toucher sa vibration au plus profond.

Il pose sa main sur la mienne, des frissons parcourent mon corps, je fond en larmes. Je suis rechargé d’un coup et toute déboussolée en même temps.
Cela faisait longtemps que je n’avais vécu quelque chose de si fort, de si beau.

Malgré le fait que j’ai eu un doute à raconter cela, je respecte son souhait et donc je partage avec vous, quitte à ce que vous me croyez, ou non.
Ce n’est pas le principal.

Je ne sais pas en quoi j’arriverai à changer le monde, je fais ce que je peux, en travaillant à ma tâche chaque jour, mais tout ce que je sais, c’est que je veux vraiment au plus profond de mon coeur, y arriver.
Et quand on veut vraiment, avec le coeur, pas avec l’égo… L’univers conspire à la réalisation de nos souhaits.

Je suis si reconnaissante de pouvoir vivre ce genre de choses.