Comment peut-on être sûr de bien dialoguer avec un être cher ou un guide, et savoir si ce n’est pas une affabulation de notre mental?
How can we be sure we have a dialogue with our guides, or with someone from our family, and how we can know it is not an invention of our mental?(english below)

-En ECRITURE automatique,

pour savoir si vous parlez à un guide, regardez simplement son écriture ! un guide écrira vite, bien, de manière fluide. Si vous demandez un de vos guides et que l’écriture est faible est hésitante, soyez sûr que ça n’en est pas un !
Pour un être cher, fermer vos yeux, et demandez lui de vous faire ressentir l’amour qu’il a pour vous, de vous toucher, si vous ne sentez rien, pas de frissons, ou de petits papillons dans le ventre, il est possible que ce ne soit pas un de vos disparus.

Pour éviter, en écriture, qu’un esprit mente, dites simplement en commençant l’écriture, que pour le moment vous voulez parler à telle personne, mais qu’ensuite vous serez ouvert à la discussion, les esprits sont tellement seuls, et si content de pouvoir parler à quelqu’un , qu’ils sont prêts à mentir pour avoir l’occasion d’échanger. En étant là pour eux, vous éviterez ainsi tout mensonge. (je vous rappelle de ne JAMAIS faire d’écriture seul pour une première fois, de ne jamais le faire si vous n’être pas ancré et si vous avez une vibration basse.)

-En CLAIRAUDIENCE/ CLAIR VOYANCE,

les guides ne diront jamais « tu dois », je donne un exemple, si vous êtes malheureux dans votre couple, les guides, ou votre soi, ne diront jamais « tu dois quitter cette personne », ils diront plutôt, « ne serait tu pas mieux ainsi ? » toujours de la suggestion, et du respect du libre arbitre.
Vous pouvez aussi tout simplement leur demander quels conseils ils ont à vous donner, vous verrez ainsi rapidement si vous avez à faire à un guide, ou un usurpateur, rien que dans sa manière de conseiller.
Le mental lui, vous racontera des choses pour faire gonfler votre ego, pour que vous vous sentiez « dieu le tout puissant » ! ou alors à l’inverse, il vous traitera comme celui qui n’arrive à rien qui est inutile. Un guide reste neutre, le plupart du temps, il conseille mais n’ordonne jamais, sauf quand c’est dangereux (exemple, j’étais en moto, et j’ai entendu « Ne passe pas par là ».)

Quant aux êtres chers disparus, pour savoir si c’est bien à eux que vous parlez, prenez simplement une photo d’eux, regardez bien leur yeux, puis lier (par visualisation) votre coeur au leurs.
Il est quasi impossible, ainsi , d’être lié à une autre personne.
Vous n’avez plus qu’à leur parler.
ATTENTION, quand un proche vient juste de décéder, essayez, tant bien que mal, de ne pas lui demander de rester, de ne pas « trop le pleurer », cela pourrait l’empecher de monter à la lumière, puisqu’il voudrait rester pour vous faire plaisir …