J’en avais fait une vidéo il y a longtemps, puis je me suis dis qu’un article serait tout aussi bien, être un O, pour ensuite être un ∞,  ça veut dire quoi ?

En fait, la plupart des gens sont un C et cherchent un autre C, pour pouvoir à deux, former un O. Être « complets », en somme!

Le soucis, c’est que quand on forme un O à deux, si jamais un des deux C se sépare ne serait ce que quelques millimètre, et crée une brèche dans le O, alors l’autre C, ne se sentira plus « complet », et va reprocher cela au premier C. Vous suivez ? :)

La plupart des disputes, dans le couple, ou dans une amitié, dans un groupe, vient de cela. On cherche chez l’autre ce que l’on n’est pas capable de trouver en nous. On DEMANDE à l’autre le remède pour se sentir bien, sauf qu’en tant que bon drogué, quand la came ne nous est plus fournie, alors on insulte le dealer, et on remet la faute sur lui. Plutôt que de se rendre compte que si nous avons été drogué, ce n’était que de NOTRE faute, et non la faute de celui qui nous a proposé de nous rendre plus Joyeux !

La question est : Comment devenir un O et ne plus être un C ?

La réponse est simple, si simple , que vous allez me dire qu’elle ne constitue pas une réponse viable ! En fait, il suffit de se donner soi-même ce que nous recherchons chez l’autre, pour ne plus avoir BESOIN de l’autre, mais en avoir simplement ENVIE dans notre vie.

Par exemple, en fonction de nos blessures (abandon, trahison, rejet, injustice ou humiliation, pour ne citer qu’elles !), nous allons avoir tendance à avoir tel ou tel comportement. Quelqu’un qui aura été abandonné, aura toujours besoin d’être rassuré, quelqu’un qui aura été trahi sera toujours sur ses gardes, se disant qu’un jour ou l’autre la personne en face le trahira de nouveau, l’humilié se sentira toujours rabaissé, le rejeté aura besoin de se sentir intégré, et se sentira vite mis à l’écart …ETC !

Si par exemple j’ai été abandonnée, et que du coup, dans ma relation de couple, j’ai peur que mon conjoint soit un de ceux qui abandonne, je vais sans cesse être sur le qui vive. Si en plus, par chance (que de sarcasmes !), j’ai été trahie (trompée par exemple) alors je vais me faire des films, à chaque fois qu’il sortira voir des ami(e)s, en me disant que je suis sûre que ça se finira comme toute les autres fois etc … et si en plus le malheureux à l’indécence de ne pas répondre au téléphone toutes les 3 minutes pour faire SON devoir de ME rassurer… c’est qu’il est forcément entrain de me tromper, et donc de m’abandonner, n’est ce pas ?

Je suis sûre que toute fille qui est ou a été jalouse comprendra ! et les garçons aussi d’ailleurs !

Dans ce cas, là, la solution est dans un premier temps, d’en parler au conjoint, je ne parle pas du conjoint avec qui nous sommes depuis deux jours, quoi que ! parce que là, vous allez le faire fuir. En même temps, s’il fuit parce que vous êtes honnête et que vous mettez à nue votre souffrance, c’est que clairement, ce n’était pas la bonne personne ! Une fois que vous lui en avez parlé en lui expliquant votre soucis, la solution n’est pas de lui demander de sans cesse combler votre besoin d’être rassurée, sinon, vous ne travaillerez jamais sur vous ! la solution est donc bien de vous rassurer, quand il part, en vous disant que tous les gens ne sont pas pareil, et que plus vous souhaiterez avancer, plus la vie vous donnera les personne qui correspondront à votre vibration qui augmente. Donc, il se peut bien que vu que vous êtes entrain de changer, ce garçon là (ou cette fille) corresponde enfin à ce qui est de moins en moins souffrance en vous, en gros, il ou elle n’aura pas besoin d’être un citron supplémentaire !(Pour savoir ce qu’est un citron, aller voir la vidéo ici : https://www.youtube.com/watch?v=XGqanhbufVs)

La vie ne nous donne que les personnes nécessaires au travail de nos blessures, plus de blessure, plus besoin que ça pique !

Être un O complet, ce n’est pas être parfait, c’est faire en sorte que l’autre nous apporte qu’un « surplus de bonheur ». Que nous n’ayons pas BESOIN de lui, mais que sa présence nous permette quand même d’avoir ce petit truc en plus !

Et l’avantage  quand on est un O et que l’on rencontre un autre O, c’est qu’à nous deux, on forme un ∞. Plus de disputes de « TU ne me donne pas ce que je veux, TU ne combles pas MES besoins… »

La dispute vient TOUJOURS d’un besoin qui n’est pas comblé. 

Il y a aussi le soucis de celui qui n’est qu’un C, qui vous reprochera d’être un O. Ne changez pas pour redevenir un C et que cette personne se sente « utile », parce que le reproche du C envers le O, c’est bien celui ci, « tu n’as pas BESOIN de moi dans ta vie, donc je vais aller trouver quelqu’un qui aura besoin ». Le besoin de se sentir utile, vient du besoin d’appartenance, (comme ceux qui veulent absolument se mettre dans des cases ^^) parce que souvent, quand on appartient à un groupe, à une famille, ou à quelqu’un, on a l’impression de vivre « pour » quelque chose, que l’on a une raison.

ET si la raison c’était juste l’expérimentation ?

La seule personne qui puisse vous rendre heureux, c’est VOUS !