« Les larmes sont simplement des gouttes d’eau provenant de l’orage à l’intérieur de toi. »

Cela fait plusieurs fois que j’entends dire « si tu pleurs, tu montres ta faiblesse ».
Extérioriser ne serait pas bon ?  Ah bon ? qui a donc décidé de cela ? 

Pour ma part, si je pleurs c’est pour pouvoir lâcher ce que j’ai à l’intérieur, toutes la douleur des émotions qui sort, d’un coup d’un seul. Et franchement, je pleure relativement souvent, c’est bien mieux à l’extérieur qu’à l’intérieur !

Extérioriser permet à l’enfant moi d’exprimer ses sentiments, ses doutes, ses peines, de lâcher ce qui bout à l’intérieur à un instant T, et de s’apaiser.

A dire vrai, j’ai beaucoup de compassion pour ceux qui ont décidé que pleurer était une marque de faiblesse, car ils doivent s’interdire eux même de montrer quelconque signe de ce qu’ils sont vraiment.
Ce n’est pas parce que je montre que j’ai un cœur, que certaines fois je souffre, que je suis faible ; Non, je m’écoute simplement, et je ne refoule pas ce que je ressens, je l’accepte.

De toute manière, tout ce qui est enfouis et caché, finira par ressortir à la lumière un jour ou l’autre, et plus vous mettrez de temps à vouloir voir, plus cela fera mal car il y aura le poids de la culpabilité, de la rancœur et de toute autres sentiments négatif qui se sera ajouté.

C’est comme la gentillesse, avez vous remarqué que nous vivons dans un monde où lorsque l’on est gentil, on nous prend pour faible. Ce n’est pas parce que la nature de certaines personne est de faire mal, que je vais changer la mienne qui est d’aimer.

Bien triste est celui qui se sert de la tendresse d’autrui pour nuire.
Je reprends conscience suite à des leçons de vie, que l’on ne doit rien attendre des autres. Mais qui, sincèrement, n’attend jamais rien ? ne serait ce qu’un merci ? ou un regard, de l’amour … ? Ou simplement du respect ?

Mais au fond, c’est quoi le respect ? Le respect pour moi ne sera surement pas le même que le vôtre, et encore moins le même que celui d’une personne d’une autre culture.
Alors on juge ! On juge que l’autre nous manque de respect… Erreur fatale : on JUGE et on ATTEND, combo !

Alors j’accepte, la douleur que je ressens encore ; car l’évolution ne finie jamais et l’on a toujours quelques choses de nouveau à améliorer en nous, et je remercie mes « gardes » de ne pas mettre autour de moi le genre de barrière qui ferait que je n’aurai plus jamais confiance en qui que ce soit.

Je vois beaucoup de ces gens, qui grandement déçus, ne veulent plus jamais être approchés de trop près par peur de voir leur carapace percée, encore une fois.

Mais ne vaut mieux t-il pas être touché souvent par des petites épingles, que de temps en temps par un gros pieu ? C’est du moins mon ressenti.

J’espère un jour arriver à ne plus rien attendre, à juste prendre ce que l’on me donne. Je pense au final que je n’attends pas que l’on me donne du bon, mais au fond j’espère que au moins on ne me donnera pas du mauvais. Ce qui revient toujours à espérer quelque chose !

Un long travail encore, mais une choses est sûre, je suis trop certaine de la nature profonde de l’être humain, pour abandonner l’amour que j’ai pour lui.

Nous sommes tous là pour la même raison : la co-évolution. C’est juste que certains ont oublié pourquoi ils sont venus.

« Les personnes les plus dures à aimer, sont celles qui en ont le plus besoin ».