J’ai écris ce texte il y a un bout de temps, mais il est parfait pour ma situation actuelle, alors je le re-poste.

Pendant longtemps, très longtemps… je donnais, et même si tout le monde me disait de ne rien attendre en retour, et bien quand je n’avais pas un merci , mais plutôt une claque dans la figure (surtout par les anciens amoureux! )… et bien j’étais en souffrance …
Parce que bon, ne pas attendre un merci, c’est faisable, mais accepter de me prendre un revers, il y a un juste milieu tout de même!

Et puis est venu le temps où je m’apprêtais tellement à recevoir le fameux revers, qu’il arrivait à chaque fois, comme pour me donner raison, (la vie ne supporte pas que l’on ait tort ^^)

J’ai compris que plus j’allais croire que j’allais me faire avoir, plus j’allais réellement me faire avoir, parce que je vibrai « je sais que tu veux profiter de ma gentillesse, ou que tu ne diras jamais merci » et que du coup j’attirais des gens qui étaient EXACTEMENT comme je les avais demandé, inconsciemment.

Donc, (ce premier point était important pour en revenir à la gratitude), à partir de ce jour là, j’ai décidé de remercier la vie, chaque matin, pour ce qu’elle voulait bien me donner dans la journée pour me faire grandir, j’ai lui ai aussi demandé de m’aider à grandir dans la gentillesse et la douceur, plutôt que dans les claques et la douleur.
Je donnais donc ma gratitude à la vie,

j’ÉTAIS GRATITUDE.

Puis à force de claques, et de manque de mercis, je me suis posé la question, « ce que je fais, je le fais pour sauver/aider les autres ? »(parce que ça c’est un gros soucis, on est pas la pour sauver qui que ce soit ni pour aider les gens contre leur gré) ou « je le fais pour moi parce que je pense que c’est ma mission de vie de faire cela ?  »
Bien sûr que c’était ma mission de vie de faire ça, comme si j’étais née pour ça.

JE SUIS NÉE POUR CELA.

Et là ma vision des choses a entièrement changé, je ne faisais plus ce que je faisais pour les autres, mais je le faisais pour être en accord avec moi même, et du coup au lieu d’attendre un merci en face, je me le disais à moi même pour avoir respecté ce que je voulais être!

Agir pour le bien de tous, pour soi, pour les autres, et comme l’univers le souhaite. Pas pour recevoir de la gratitude en retour, on ne peut pas demander à autrui de la gratitude, de l’amour ou quoi que ce soit d’autre si l’on est incapable de se le donner à soi même.

Etes vous reconnaissant envers vous même ? Vous remerciez vous régulièrement de tout ce que vous faites pour votre évolution ?

Et lorsque l’on arrive enfin à ne plus rien attendre, (puisque l’on ne fait plus pour les autres mais pour soi ), quand vient un MERCI, il a une portée et une puissance qu’il n’aurait jamais pu avoir auparavant …

Je comprends que quand on lit dans certains articles « agir sans attendre » on se demande bien comment faire, parce qu’il est tout à fait humain, d’attendre mais à partir de maintenant essayez d’agir pour être en accord avec vous même en premier… vous allez voir, tout va changer !
D’abord vous ne serez plus aigri si personne n’est reconnaissant, parce que le premier merci viendra de vous, et puis viendra ensuite la reconnaissance que la vie aura pour vous; reconnaissante que vous ayez évolué, et que vous agissiez pour l’amour et pour l’évolution commune.

MERCI LA VIE.
ET MERCI MOI D’AVOIR CHOISI DE REVENIR SUR TERRE VIVRE CETTE MERVEILLEUSE EXPÉRIENCE.