La vie peut-être comparée à …

-un jeu vidéo : on joue, on gagne des pièces, on bats des méchants, on est amis avec des gentils, et si on meurt, on recommence et arrivé au niveau final, le jeu est fini, on en commence un autre…

– à un arbre, cette version est ma préférée, il y a un tronc commun, mais des centaines de possibilités, on a donc ce que l’on pourrait appeler un « destin de base », puis après, tout dépend de nos choix, des dizaines de vies sont donc déjà pré-inscrites pour nous, une seule une sera choisie ! On peut bien sur prendre une branche, puis si elle ne nous convient pas, sauter sur celle d’à coté, mais il nous sera par contre quasi-impossible de choisir la branche à l’opposée de nous, c’est un choix que nous aurions du faire au départ… il n’y a donc pas un seul chemin qui pourrait nous convenir, mais des dizaines !
Il y a certes des branches plus grosses que d’autres, ce sont celles que l’on pensera les plus « faciles », puisqu’il sera possible de marcher dessus sans perdre l’équilibre, mais d’autres seront bien plus fines, mais aussi plus longues, ce qui nous mènera donc plus loin dans notre vie …

Pour ceux qui ne se sentent plus à leur place sur leur branche, sachez qu’il vous suffit de tendre le bras, pour saisir la plus proche, et ainsi vous balancer de branche en branche jusqu’à trouver celle qui vous convient !
Ne vous cantonnez pas à la seule place que vous connaissez parce qu’elle est paisible et qu’elle permet à votre ego de se sentir en sécurité ! il y a peut être un autre choix, proche, tout aussi, voire bien plus fait pour vous que celui pour lequel vous avez opté !

Si vous n’êtes pas heureux là où vous êtes actuellement, n’hésitez pas à regarder autour de vous…
Une fois que l’on voit avec le coeur, l’oeil ne sert plus à regarder, comme vous aviez « vu » jusqu’à maintenant…
Si vous oubliez les yeux du mental, alors il y aura un nouveau chemin qui se dévoilera, sous vos pieds.