et s’il y avait de la vie sur d’autres planètes ?
Comme vous le savez maintenant, ma salle de bain est le lieu de prédilection de rencontres en tout genre.

J’ai longtemps hésité avant de le raconter, mais hier une belle âme m’a dit  » tu sais comme moi que Verité est Reine et que ceux qui ont peur de l’entendre, se mettront en retrait…mais que ceux qui l’attendent seront nourris et c’est juste… » alors Vérité pour qui veut ! (je me doute que je subirai des désabonnements suite à cela, comme j’ai eu à la suite de l’article sur Michael Jackson, mais c’est pas grave, j’assume ! )

Je suis donc passée à la salle de bain avant de dormir, c’était la semaine où j’étais (encore) malade, il y a une quinzaine de jours peut être. Et là, à moitié endormie, je vois ce que je crois être un petit garçon qui se cache derrière ma porte de salle de bain, il avance et recule, par peur de ma réaction. Je finis par lui dire de se montrer, plutôt que de continuer à jouer avec mes émotions alors que je suis fatiguée !
Il est sorti de derrière la porte et la -crise cardiaque- il n’est pas humain, pas animal … mais … extra terrestre.

Je pense que les personnes qui ont déjà dessiné des extra terrestres en ont réellement vu car il ont bel et bien la tête ovale, par contre pas de grands yeux immenses, mais des yeux similaires aux nôtres, noirs, leur peau est verte/grise très claire, et ils sont extrêmement lumineux . Le petit « garçon » en question porte une sorte de veste un peu blazer militaire, avec des boutons dorés, mais la matière n’a rien à voir avec ce que je connais, les guides finiront plusieurs jours plus tard par me dire que c’était de la « matière solaire »… heu ok !

Je ne sais pas quoi dire, et puis … est ce qu’il parle ma langue ? et la mon égo me dit « mais oui t’es c**, pas de barrière de la langue en énergétique »… merci mon gars !
Ma première réaction : la peur ! la deuxième : qu’est ce que tu me veux ? et la seule chose que je sors c’est « quel est ton prénom? »
Et il m’a répondu !! par contre je serai incapable de vous le retranscrire, il avait un voix du genre R2D2, et son nom ne peut pas être mis en mots humains !
Bon on ne parle pas la même langue, mais on se comprend, c’est le principal !

Je lui demande ensuite pourquoi il est là, il me dit s’être perdu, et que je dois le raccompagner chez lui . Il est bien mignon, mais le chemin de la lumière, ça va encore, je le connais, par contre celui de sa planète …
il explique que je dois faire pareil qu’en emmenant les défunts à la lumière, c’est à dire me centrer dans le coeur, et qu’apparemment, le coeur connait le chemin.
Entre temps, je retourne dans mon lit, puis me voilà partie à visualiser mon tunnel de d’habitude pour aider les âmes à rentrer à la lumière, sauf que là, on va loin, très loin, le chemin est vraiment long, franchement, je commence à me demander comment rentrer, et mon égo m’insulte d’inconsciente car « on ne les connait pas, et on ne sait pas ce qu’ils vont nous faire » … c’est vrai que sur ce coup, je manque de précautions, mais j’ai foi, en mon amour et en la vie, et … en mes guides aussi ! alors je laisse faire.

Après un long moment, on arrive sur une planète, un monde parallèle à priori, que je n’ai jamais visité !
Et il y en a des milliers comme lui. Apparemment il est assez important puisqu’il a un accueil incroyable.
Je fais signe de la main, et commence à partir, parce que mine de rien, je ne suis pas super rassurée…
Mais ils me retiennent, ils souhaitent me remercier de l’avoir raccompagné.
(là je suis entrain de me dire que c’est la fièvre qui monte, mais pas du tout ! )
Quand ils m’ont demandé ce que je voulais, la seule chose qui m’est venue à l’esprit étant donné que j’étais malade, c’est de leur dire de me guérir…
En un quart de seconde, je me suis retrouvé projetée sur mon lit, dans mon corps, l’atterrissage fût dur et violent, puis une sorte de tube qui pourrait ressembler à du plexiglass, est venu se poser sur moi, la largeur de mon corps à peur près. Puis une lumière « indécente » (c’est le seul mot qui me vient à l’esprit !) est descendue par ce tuyau, rien à voir avec l’amour que je ressens quand je ramène un défunt à la lumière c’était … pfiou ! 10000 fois plus puissant !! c’est la que je me suis rendu compte que mon amour inconditionnel était encore bien faiblichon !

Cela a dû durer peut être 3 à 5 minutes maximum, puis le tube a disparu, j’ai eu le temps d’entendre « si tu as besoin de quoi que ce soit, demande! » puis, plus rien.
Je me suis endormie dans les secondes qui ont suivies, totalement sonnée. et croyant peu à ce que je venais de vivre.

Sauf que le lendemain, je me suis levée, plus de sinusite, plus d’angine … rien ! en pleine forme.
J’ai appris des guides depuis quelques jours que le petit n’était absolument pas perdu, mais qu’il était venu pour établir un contact… reste à savoir pourquoi, question qui restera en suspend pour le moment !

Johanna. Qui va bien dans sa tête. Merci