Alors que je regarde une violente tempête dehors, les guides me parlent de la vie:

« La vie, c’est comme le temps. Il y a des perturbations, on sait alors que la pluie, voire la tempête ne sont pas loin.
On peut choisir de se mettre à l’abris le temps que cela passe, ou l’on peut choisir de rester dans la tempête.
Et si l’on est comme un arbre, on sait que cette tempête va nous ébranler, mais que l’eau va couler jusqu’a nos racines, qu’elle nous abreuvera, et surtout qu’elle est l’élément essentielle à notre évolution.
Après la tempête, notre tronc et nos racines garderont l’humidité pendant un moment, alors que le soleil réchauffera notre feuillage. Nous n’avons alors plus besoin d’eau pour le moment car nous avons su en garder.
Avec le temps, nous seront presque impatients de voir la pluie arriver, car même si nous savons que le vent peut ne pas toujours être agréable, l’eau elle, nous nourrit à chaque fois.
À la fin, nos racines seront assez longues pour aller puiser l’humidité là où il y en a, et nous n’auront alors plus besoin de la tempête pour grandir. « 

 

Tout n’est qu’une histoire de vision des choses, une situation peut vous paraitre difficile, comme plutôt agréable, selon le côté où l’on se place.