ARTICLE DE http://mamannature.com/

 

« Juste après la préparation naturelle à la vaccination, je crois que mon article traitant de l’argent colloïdal sur Mon Bébé nature est celui qui a reçu le plus de visites et le plus de commentaires. Quand je pense à la détresse profonde des parents au début de l’hiver lorsque leurs enfants commencent à attraper tout ce qui passe, je trouve cela fort logique. Qui s’intéresse alors à mes recettes de muffins au thé matcha – personne. Un remède naturel et inoffensif comme l’argent colloïdal permettant de traiter la plupart des affections saisonnières qui pourrissent la vie des enfants (et des parents!) est bien plus fascinant.

Qu’est ce que l’argent colloïdal?

L’argent colloïdal est tout simplement un mélange de particules d’argent microscopiques et d’eau purifiée de qualité exceptionnellement haute. L’Argent se dissout dans l’eau à un taux d’environ 10 parties par milliard, soit 10 micro grammes par litre. Une dose très faible me direz-vous? Certes, mais même à 0,01 ppm, l’argent colloïdal détruit les colibacilles et les salmonelles– finger in the nose. La forme colloïdale est la meilleure manière de bénéficier des propriétés de l’argent, étant aisément assimilable et sans toxicité. 

A quoi sert-il?

L’argent colloïdal est un antibiotique naturel à large spectre. Il extermine la plupart des bactéries et virus pathogènes sans effets secondaires délétères sur le microbiote intestinal à l’inverse des antibiotiques traditionnels. Mais son action ne s’arrête pas là, l’argent colloïdal est aussi capable de booster le système immunitaire, d’accompagner la cicatrisation des plaies, d’assainir la peau, de soulager les réactions allergiques, de désinfecter l’eau de boisson et j’en passe!

Pourquoi l’argent colloïdal est-il interdit à la vente pour utilisation par voie interne?

Parce que si tout le monde se rendait compte des bienfaits de l’argent colloïdal non seulement sans danger mais plus efficace que les antibiotiques classiques, les laboratoires feraient faillite et l’industrie pharmaceutique en prendrait un gros coup. La majorité des antibiotiques que nous prescrivent les médecins ne parviennent qu’à éliminer qu’une partie des éléments pathogènes qui bien souvent deviennent résistants à l’antibiotique et s’en trouvent fortifiés. L’argent colloïdal quant à lui est efficace contre plus de 650 maladies.

L’argent, un métal en or.

Les propriétés anti-bactériennes de l’argent sont connues depuis l’Antiquité. Grecs, Perses et Romains connaissaient bien les bienfaits de l’argent et se servaient au quotidien d’ustensiles en argent pour cuisiner et conserver les aliments.

Cette tradition consistant à utiliser de l’argenterie pour les occasions est toujours présente de nos jours et cela n’est pas un hasard! Le fait d’utiliser par exemple une cuillère en argent pour prendre ses repas permet de stimuler le système immunitaire en apportant à chaque bouchée une quantité infime d’argent, protégeant ainsi l’organisme des infections et purifiant le contenu de la cuillère. L’argent est utilisé depuis des siècles pour la conservation. Une petite pièce de monnaie en argent au fond d’une bouteille de lait frais, et celui-ci se conservait mieux et plus longtemps.

Avez-vous remarqué que les anglais ont survécu de manières incroyable aux épidémies diverses et variées ravageant les locaux de leurs colonies? L’eau bouillante versée dans les théières en argent massif a sans aucun doute fait office de désinfectant et stimulant immunitaire. Si seulement ils avaient préféré le thé vert bio au Darjeeling sucre et lait, ils auraient fait des merveilles.

Plus récemment, remarquez que la culotte menstruelle qui fait parler d’elle sur les réseaux sociaux est composée de plusieurs couches fibreuses dont une à base d’argent – pour ses propriétés anti-bactériennes!

L’argent colloïdal pour purifier l’eau.

C’est Monsieur Krause qui en 1928 à l’idée d’appliquer les vertus connues de l’argent à la purification de l’eau. Après moultes expériences, il rend son verdict – tous les éléments pathogènes habituellement retrouvés dans l’eau sont éliminés par l’argent colloïdal. Nous utilisons aujourd’hui des filtres très performants à base d’argent afin d’éviter la contamination de bougies filtrantes. Même les avions et les navettes spatiales utilisent l’argent pour filtrer leur eau !

Il est même possible de remplacer le chlore de la piscine par de l’argent colloïdal ou encore d’installer des filtres équipés d’électrodes d’argent afin de décontaminer l’eau de tous ses pathogènes.

Comment l’argent agit-il ?

Les colloïdes sont des particules de très petite taille qui ne se déposent pas dans les tissus de l’organisme. Elles restent en suspension grâce à leur charge électrique négative, ce qui leur permet de se tenir à disposition de cellules en cas de besoin.

Une fois dans l’organisme, les particules d’argent migrent vers les zones ayant besoin d’être soignées ou purifiées. Elles passent à travers les membranes cellulaires et agissent comme catalyseurs. L’argent colloïdal sera d’autant plus efficace sur l’organisme de votre enfant que vous aurez mis en place une alimentation anti-inflammatoire et pris de bonnes habitudes afin de maintenir sa santé au top. 

L’argent colloïdal détruit-il le microbiote intestinal?

Non. Contrairement aux antibiotiques classiques qui s’attaques aux mauvaises comme aux bonnes bactéries, l’argent colloïdal possède des propriétés eubiotiques, ce qui signifie qu’il n’agit en interne que sur les éléments pathogènes sans détruire la flore intestinale.

L’argent colloïdal n’a aucun effet destructeur sur les bactéries bénéfiques et ne s’attaque qu’à certains types de pathogènes dotés d’une structure cellulaire particulière avec laquelle ils réagit chimiquement.

L’intestin étant la centrale de l’immunité, veillez à ce que votre enfant ait un microbiote bien peuplé et évitez les antibiotiques traditionnels qui détruisent la flore intestinale des enfants en un rien de temps! Des cures régulières de probiotiques permettront de renforcer le système immunitaire de votre enfant de manière 100% naturelle. Pensez aussi aux aliments fermentés comme le kéfir de fruits qui contiennent naturellement des bactéries bénéfiques.

Puis-je donner de l’argent colloïdal à mon enfant?

Oui. L’argent colloïdal est non toxique et peut être administré aux jeunes enfants en cas de besoin. Il est efficace sur toutes les maladies inflammatoires (qui finissent par “ite”, sinusite, bronchite, rhinite etc.), les affections microbiennes ou bactériennes et les infections parasitaires (mycoses, muguet etc.). Je ne conseille pas de donner de l’argent colloïdal à un enfant en préventif, tout simplement car il existe selon moi d’autres remèdes plus appropriés à cela. Mais en curatif si vous enfant à développé une affection dont il à du mal à se défaire tout seul, l’argent colloïdal sera votre meilleur ami. A savoir, si votre enfant est sous traitement (ventoline, antibiotiques classiques etc.), vous pouvez sans problème y associer l’argent colloïdal.

Il y a quelques mois, Aki (3 ans et demi) a développé de drôles de plaques sur la cuisse. J’ai d’abord cru à une piqûre de moustique qu’elle aurait gratté et qui se serait un peu infectée. Mais la plaque à grossit et oh malheur je découvre une seconde plaque un petit peu en dessous de la première. Sans aucun doute c’était de l’impétigo! Pour me donner bonne conscience et obtenir un diagnostic précis (n’ayant jamais eu d’impétigo moi-même, j’aurais pu me tromper) je l’amène chez le médecin qui – pas plus sûr que moi que ce soit une infection bactérienne ou pas, la met sous antibiotiques. Aki n’ayant jamais pris d’antibiotiques de sa vie et moi étant une fanatique de l’équilibre microbien de l’intestin, j’ai récupéré poliment le sirop et suis rentrée à la maison. Sans blague, je n’ai aucune idée de ce que j’ai fait de l’antibiotique après cela car je ne l’ai jamais retrouvé, certainement sous le siège de ma voiture comme la plupart de choses que je ne retrouve jamais. Quoi qu’il en soit, j’ai mis Aki sous argent colloïdal (interne 30 ml trois fois par jour et externe pulvérisation toutes les 2h) et en trois jours, l’impétigo avait disparu.

Ce n’est qu’une histoire parmi tant d’autres car nous utilisons l’argent depuis des années pour de nombreux petits maux du quotidien: désinfecter une petite plaie, soulager l’érythème fessier, soigner un début d’otite etc.

J’ai rencontré beaucoup de parents inquiets ayant tapé sur Google “argent colloïdal danger”, (ce que font tous les parents avant de donner un remède à leur enfant, juste pour êtes sûrs) et s’étant retrouvés sur des sites expliquant le problème de l’argyrie qui est une coloration bleue de la peau irréversible survenant lors d’une prise excessive d’argent. Pour mettre fin à toute angoisse schtroumpfée d’un seul coup d’un seul, sachez qu’en dessous de 5 microgrammes d’argent par kilo ingéré chaque jour de votre vie, vous n’avez aucun risque de développer l’argyrie.

Comment utiliser l’argent colloïdal ?

L’idéal est toujours de prendre contact avec un praticien de santé naturopathe avant d’administrer des médicaments ou remèdes même naturels à son enfant. A titre indicatif, je vous conseille la lecture de cet article qui vous permettra de déterminer la posologie idéale pour votre situation.

Quelle concentration dois-je choisir pour mon enfant?

Il existe différentes concentration d’argent dans une solution colloïdale. Celles-ci varient généralement entre 6 mg/l et 30 mg/l. Ce qui compte, c’est de connaître le dose d’argent ingérée pour une concentration donnée. Les produits trouvés le plus souvent en magasin bio ou sur internet sont de l’ordre de 15, 20 ou 30 ppm.

J’achète mon argent colloïdal sur La Vie Naturelle depuis des années et peux vous garantir son efficacité et sa qualité.

C’est une dilution 15 ppm (parties par million) soit 15mg/l. Cette solution est ionique à 85%c’est-à-dire que la substance peut pénétrer jusqu’aux cellules avec 15% de particules qui pénètrent la paroi intestinale. C’est donc selon moi la dilution qui vous permet d’atteindre toutes les couches de l’organisme.

Pour les touts petits bébés, on peut choisir de donner des dilutions plus basses 6 ou 10 ppm qui sont suffisantes dans la plupart des cas même si la solution 15 ppm est aussi tout a fait adaptée du moment que l’on respecte bien les dosages. Tout comme en homéopathie, “moins” fait parfois “plus” en naturopathie. Ce n’est pas parce qu’un remède est plus concentré qu’il est plus efficace, le remède le plus efficace étant le remède qui correspond à une personne donnée à un moment donné.

Je ne recommande pas l’argent colloïdal 30 ppm car la solution n’est plus ionique et ne comporte plus que des particules, c’est-à-dire qu’elle est dépourvue d’ions et ne pénètre plus jusqu’aux cellules et c’est bien dommage.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce remède méconnu, je vous conseille la lecture du livre L’argent colloïdal, un remède en or de Jeanne Peros.  »

ET VOUS … l’utilisez vous pour vos enfants, qu’en pensez vous ?