Le lacher-prise, comment y arriver ?

Une histoire courte et simple pour bien comprendre ce qu’est le lâcher prise …

« Deux moines étaient en pèlerinage lorsqu’un jour ils se sont retrouvés devant une rivière très profonde. Sur le bord de la rivière il y avait une femme assise et qui pleurait car elle avait peur de traverser seule la rivière. Elle a supplié les deux moines de l’aider. Le plus jeune lui a tourné le dos car les membres de l’Ordre n’avaient pas le droit de toucher une femme.
Mais le plus vieux moine a porté la femme sans un mot et lui a fait traverser la rivière. Il l’a déposée de l’autre côté et a continué sa marche. Le jeune moine l’a sermonné toute la journée en lui reprochant d’avoir touché une femme et d’avoir enfreint les lois de l’Ordre.
A la fin de la journée, le vieux moine se retourna vers le plus jeune et lui dit : Je l’ai juste portée le temps de traverser la rivière. Toi tu l’as portée toute la journée »

Lâcher prise, c’est en fait savoir laisser aller, donc avoir foi en la vie, en ce qui concerne une situation où vous avez fait votre possible, mais que rien n’a fonctionné. C’est aussi avoir conscience que rien ne se passe comme l’on a envie que ça se passe, et donc ne pas « attendre » qu’une situation soit exactement telle que vous l’aviez imaginé.
Pour pouvoir lâcher prise, vous pouvez méditer sur l’instant présent, c’est à dire utiliser vos 5 sens en même temps, pour être pleinement LÀ, car quand on est dans l’ici et maintenant, rien d’autre ne peut être.
Vous pouvez aussi essayez d’instaurer un dialogue intérieur, entre vous « le coeur » et vous « l’égo », ainsi, le petit mental pourra mettre à plat ses souffrances et expliquer ce que la situation où il n’arrive pas à lâcher-prise, vient toucher en lui, car ce qu’il se passe à l’extérieur, reflète TOUJOURS ce qu’il se passe au dedans.

Le lâcher-prise vient aussi en jetant un coup d’oeil dans votre passé, vous vous rendrez alors compte que TOUT, ce que vous pourriez qualifier de positif, comme le négatif, à été fait , pour vous, pour que vous puissiez en arriver au point exact où vous êtes à l’instant, il est souvent merveilleux de ne pas obtenir ce que l’on souhaite, quand on perd ce que l’on a de plus précieux, c’est pour trouver encore mieux …

Je crois que la clef pour le lâcher-prise, c’est l’amour sans but, c’est à dire … notion un peu complexe … c’est aimer le tout sans chercher à poser son amour sur un objet , une personne… c’est essayer d’atteindre vos but, sans pour autant y mettre tous vos espoirs, c’est économiser de l’argent pour acheter une maison mais ne pas être dépressif si finalement l’achat de la maison ne se fait pas … qui sait la vie vous réserve peut être un bateau … (pour l’exemple précis !! )
Quant à l’amour sans but… je crois que c’est un sujet que je creuserai bientôt !