Qu’est ce que le pardon déjà ?

C’est comprendre que l’on se rencontre les uns les autres pour co-évoluer, certains d’entre nous ont besoin de claques dans la figure, d’autres arrivent à évoluer dans la douceur et la joie, chacun son chemin, et les personnes que nous rencontrons qui nous mettent des claques, nous les avons attiré à nous, et oui !

C’est difficile d’accepter que nous demandons ce qui nous fait souffrir, mais cela sert à nous rendre compte de ce qui nous blesse, de pouvoir mettre le doigt dessus, et ensuite de guérir.

Sans comprendre, pas de compassion, sans compassion, pas d’amour et donc pas de guérison.

N’oublions pas qu’avant de revenir ici, nous avions tous le même choix de revenir pour évoluer et transmuter souffrance en amour. Et seulement pour cela. Pas pour avoir un chien, un amoureux, une maison et un travail, bien que ceci fasse partie du package.

Bref la vie vous fait vivre des schémas qui se répètent si jamais on ne comprend pas la leçon qu’il y a derrière.

Alors, soit l’on choisi de se voiler la face ou de se prendre pour un pauvre petit caliméro que la vie déteste, et dans ce cas là on continue à souffrir toute au long de sa vie, soit on choisi de se prendre en main, de mettre les choses à plat et de (se) rendre compte, de ce qui nous blesse, et de guérir ses blessures ;
(Si vous saviez combien de caliméros je connais ! : « oui mais toi t’as de la chance, moi non »… et oui, j’avais oublié que la chance s’acquiert ^^… la chance on la provoque, on y croit et on la cherche, sinon… elle ne risque pas de venir !! )

Comment Pardonner ?

Pardonner ne signifie pas Oublier, on ne peut pas guérir sans pardonner; c’est un acte que l’on fait d’abord pour soi même afin de mieux avancer.

(Et ce n’est pas parce que l’on pardonne que l’on doit forcément continuer à voir la personne qui nous a blessé, si nous le souhaitons, oui. Mais n’oublions pas que nous ne sommes pas tous Jésus ! et que nul besoin de toujours tendre l’autre joue ! Ce n’est pas parce que nous cherchons à changer et à évoluer que l’autre en face cherche consciemment la même chose, alors il faut aussi prendre soin de son coeur ! )

Tu penses à quelqu’un qui t’as fais souffrir ?

Pas de soucis, pense à lui (ou elle) puis envoie lui tout l’amour que tu es capable de lui donner, ensuite, reviens à ce que tu fais, respire et continue ta vie. Tu n’arrives pas à arrêter d’y penser, très bien, ne force pas, accepte de ne pas accepter, et renvoie de l’amour, encore et encore.

Tu n’arrives pas à envoyer de l’amour ? là c’est la M**! (on est tous passé par là !)

C’est normal au début d’en vouloir à l’autre personne, mais en te posant, en respirant calmement, prends le temps de te demander ce qui aurait pu motiver l’autre personne à agir ainsi, tu peux aisément comprendre que nul être humain n’agît méchamment, pour être méchant.

Ces actes de non-gentillesse découlent de la PEUR, et de l’INCOMPREHENSION. 2 choix seulement. (et de l’incompréhension découle la peur… cercle vicieux !)

Il y a toujours deux manière de voir les choses « Je pouvais alors voir le monde comme si j’étais la malheureuse victime d’un voleur, ou comme si j’étais l’aventurier à la recherche d’un trésor » (Alchimiste)

CONCENTREZ VOUS SUR LE POSITIF ! (qu’est ce que cette situation m’apprend, sur moi, sur la souffrance de l’autre? )

Donc, ne vous forcez pas, le temps aidera pour sûr, accepter la souffrance que vous avez en vous, surtout ne pas se battre contre, vous ne feriez que l’amplifier en voulant rejeter l’enfant-moi qui pleure. (si cela peut vous rassurer, pour certaines blessures, j’ai mis presque 5 ans à totalement pardonner)

Si les gens autour de vous n’acceptent pas que vous soyez mal, ne leur en voulez pas non plus, votre souffrance et le simple reflet de la leur, tout le monde ne peut pas supporter la souffrance d’autrui.
Lorsque l’on comprend que la méchanceté, l’avarice, la médisance sont de vraies maladies, tout comme le cancer, ou autre…(je sens que l’on va me pendre pour avoir dis cela! ^^) elles ne sont là que pour nous aider à faire remonter à la surface ce que l’on a voulu enfouir tout au fond.

Vous ne blâmeriez jamais quelqu’un qui a le cancer, n’est ce pas ? et bien c’est pareil pour les autres maladies, le manque d’amour n’est il pas la pire souffrance ?

J’ai trouvé une phrase magnifique qui dit que « le pardon est la clef de la porte de la rancune est des menottes de la haine

Je pense que l’on peut TOUT pardonner, que si l’on ne le fait pas pour l’autre il faut au moins le faire pour soi, car la colère est un cadeau qui quand il est refusé par l’autre, reste à l’intérieur de celui qui offre.

Ce n’est qu’avec l’amour INCONDITIONNEL, que l’on peut TOUT PARDONNER.

Vous saurez que vous avez VRAIMENT pardonné, le jour ou vous arriverez à penser à ceux qui vous ont blessé sans souffrir et à leur souhaiter tout ce qu’il y a de meilleur pour eux.

Et vous ? qu’avez vous réussi à pardonner dont vous êtes particulièrement fière ?