J’avais déjà mis un article il y a quelques temps sur les maladies qui ne sont en fait que des mal-a-dit:

Notre corps est une calèche.

Il y a les maladies du corps physique, qui sont relativement faciles à comprendre si l’on écoute son corps un temps soit peu (cf explication plus bas dans l’article) et il y a les maladies, du moins les blocages des vertèbres, des côtes, et du dos en général !

il y a plusieurs stades avant que la maladie n’arrive au corps physique :

Le stade Psychique, c’est à dire quand la maladie est dans le corps mental, et dans le corps émotionnel (le corps astral), c’est le moment où nous ne sommes pas bien psychologiquement, où nous éprouvons un inconfort, que ce soit pour aller au travail, ou pour voir une personne que nous n’avons pas envie de voir.

Le stade énergétique, où le psyché commence à faire des trous dans les différents corps subtils.

Le stade physique, ou le système neuroendocrinien ne fait plus bien sont travail, ce qui crée un déséquillibre dans le cerveau, et donc dans le corps.

Le stade Endotoxique, c’est à dire que les peurs, les colères, les angoisses, libèrent des toxines dans le corps et que dû à la non circulation des énergies, ces toxines ne sont pas évacuées. (d’où l’intérêt de boire énormément d’eau, qui aide à l’élimination, même si les muscle et autres tissus ne font plus bien leur travail, disons que cela limite la casse!)

Le stade terminal, l’organe est touché, soit on le soigne avec des médicaments, soit le corps détruit l’organe si ce dernier est trop endommagé.

 

Comme j’ai pu déjà le spécifier, il est très facile de comprendre en quoi un organe ou une partie du corps, représente un mal a dit ! en effet, il suffit de regarder l’utilité de la partie touchée, et le côté du corps.

Par exemple, quelqu’un qui aurait des soucis au genou gauche, c’est la difficulté à plier, à avoir de la fluidité dans l’avancement, et la partie gauche, représente chez 75% des gens le côté féminin. (attention à bien vous écouter, et vous demander si cela vous parle que votre gauche soit votre féminin, vous faites peut être partie des 25 autre pour-cent!). Donc cela signifierai , la difficulté à pardonner une femme, voir vous même si vous êtes une femme, souvent, le genou est l’endroit du lâcher-prise, du pardon .

Les vertèbres sont donc aussi un sublime moyen de comprendre notre être, et nos blocages ! je vous laisse voir l’illustration de l’article, qui vient du livre de R.Fiammetti, « les cartes du langage émotionnel du corps ».

Cette illustration est très bien faite, et me parle, c’est pourquoi je vous la partage aujourd’hui.