Pendant longtemps, je m’évertuais à vouloir expliquer les choses, à vouloir convaincre… et il n’y a que quelques mois que j’ai compris. Rien ne sert de vouloir expliquer ou même convaincre, c’est en étant, et en incarnant ce que vous souhaitez voir dans le monde, que les autres, et les choses autour de vous changerons. N’enseigne que ce que tu incarnes !

C’est un peu comme une tâche d’huile, vous êtes amour, et bien celui ci va se répandre autour de vous, au fur et a mesure, jusqu’à toucher une autre personne qui deviendra tâche d’huile à son tour, et cela se répandra encore jusqu’à en toucher une autre… sans jamais s’arrêter. C’est comme ça que vous changerez le monde !

Pourquoi n’enseigner que ce que vous incarnez ?

Simplement parce qu’il est impossible de transmettre amour avec de la haine ou de la colère dans la bouche ! et votre but n’est il pas de transmuter souffrance en amour, si ?
Alors commencez par le faire en vous-même !
De plus, avec le temps, j’ai pu remarquer que plus on incarne amour et lumière, plus ce que l’on dit à de la portée et de l’impact, vous changerez votre vie, mais vous allez aussi changer celle des autres .

Dans ma propre démarche de changement, le reiki a été salutaire, car il nous apprend à nous occuper de nous même avant les autres, car c’est en ce sens que nous serons capable de transmettre au mieux, en soin, ou en parole. On ne peut pas faire couler de l’eau propre si le tuyau est sale.

Au début c’est très difficile de changer de mauvaises habitudes, plus vous êtes âgé, plus cela sera difficile, mais vous pouvez le faire.

MAITRISEZ VOS PENSÉES !!

Il y a quelques semaines, je discutais avec mes guides, à qui je demandais pourquoi je n’avais plus les capacités que j’ai eu dans d’autres vies, ils m’ont répondu que tant que je ne maitriserais pas totalement mes pensées je ne recouvrerais pas cette puissance, car tout se joue à l’intention à ce niveau là, et l’on ne peut donc se permettre de penser à mal.

Depuis, chaque jour j’ai travaillé à ne plus penser « mal ». Depuis, au lieu d’insulter, même dans ma tête quand quelqu’un me coupe la route, ou autre… maintenant je le béni. Pas dans le sens catholique du terme.

BENIR vient du latin BENEDICERE, qui veut dire « vouloir du bien »

Cela a pris plusieurs mois, presque 8 en tout, mais la persévérance vaut le coup.
Au début je bénissais, en rajoutant une petite insulte à la fin ッ
et avec le temps j’ai réussi à enlever l’insulte, puis à penser le « je te béni », puis à le sentir dans tout mon corps, et enfin à le sentir dans mon Cœur.

♡ Et alors là, quand on commence à penser avec le Cœur… Ça n’a plus rien à voir !
J’ai commencé à voir autour de moi des choses incroyables se créer, et il suffisait de demander, tout arrivait ! ♡

Pareil dans les relations à l’autre, j’ai commencé la CNV il y a quelques jours seulement (Communication Non violente), et je vois le résultat dans mes échanges. Ce n’est plus d’égo à égo, mais de cœur à cœur. Et même quand c’est de cœur à égo, alors l’enfant moi, se radoucit de suite quand il se sent en sécurité et en face du cœur… (voici un lien sur un article CNV : http://r-eveillez-vous.fr/cnv-outil-collaboratif-excellence/)

Pour finir cet article, si je peux me permettre de donner un conseil :

Occupez vous de vous en premier, car c’est quand vous irez mieux, que vous serez le plus capable de transmettre de l’amour.

Rien ne sert d’expliquer, il faut montrer…