Qu’est ce qu’un période de vide spirituel ?

« Lorsque l’on a entrepris un travail spirituel (découverte et développement de capacités) et qu’un souci personnel nous empêche de le poursuivre momentanément (parce que l’on n’arrive pas à domestiquer le mental et donc impossibilité de méditer, de se faire des soins), doit-on s’inquiéter de cette période de « vide » spirituel ou doit-on plutôt le voir comment une façon de travailler différemment l’aspect spirituel que l’on est en train de développer ? »


Le Rien n’existe pas, le vide non plus, qui juge que cela est vide? c’est l’enfant en nous qui appréciait le fait d’avoir une consistance, d’avoir du flux, de l’activité incessante, de l’activité .. spirituelle !

Et là, dans ta vie, une nouvelle sorte d’activités pointe le bout de son nez, certes, elle est moins agréable que la première, alors l’enfant en toi la rejette, et ne la trouve plus du tout marrante et spirituelle, alors qu’en réalité, elle est tout autant voire plus spirituelle que celle qui était, puisqu’elle consiste à travailler sur souffrance en toi, et c’est bien ce que l’on veut, au départ, ne plus souffrir.
La vie te donne donc une chance de plus, de pouvoir travailler sur toi, certes, dans des conditions moins agréables. Mais où si tu lâche prise, en essayant de vivre souffrance pleinement, tu grandiras comme tu n’as jamais grandi… car arriver à aimer souffrance dans ta vie, en toi, c’ est le pas le plus grand vers l’amour de soi.