joli message !

j’ai remarqué que c’est souvent quand je regarde le ciel qu’ils viennent me parler, il doit y avoir un truc, comme avec la salle de bain !

J’étais sur la terrasse, au bord de la piscine, les nuages assombrissaient beaucoup le ciel, mais je voyais poindre de magnifiques faisceaux de lumière au travers de ces masses sombres. J’appréciais pleinement ce joli spectacle en me faisant la réflexion que si ces nuages n’avaient pas été là, alors je n’aurais pas pu voir cette lumière si … divine, puisqu’elle se serait fondue dans l’éclairage général.


c’est alors que j’entends :
« Si seulement tu pouvais avoir le même regard envers les nuages qui traversent ta vie que le regard que tu as pour ceux qui traversent le ciel, tu n’aurais plus peur de perdre tes moments de lumière qui te sont si intenses et appréciables car tu garderais à l’esprit que les nuages vont et viennent. Tout est impermanence. Il te suffit de faire comme ce que tu fais là, regarder simplement les nuages passer, profiter de l’ombre tout en jouissant de la lumière à distance. Car tu sais au fond qu’au-dessus des nuages le ciel est toujours bleu. Alors, plus jamais tu ne verras un nuage de ta vie comme une difficile étape à passer, mais plutôt comme un moment à apprécier tout autant que la lumière, en attendant que celle-ci revienne. »